• Les candidatures spontanées envoyées par email sans réponses


    Lundi 9 Juillet 2018 à 17:23
    naitsi

    Que c’est frustrant d’envoyer des candidatures et de n’avoir point ou peu de réponse. 

    Jeudi 19 Juillet 2018 à 10:31
    E.G.

    Bonjour Naitsi,

    oui, c'est frustrant d'autant plus qu'il est difficile de savoir si la personne qui a reçu le mail ou le courrier y a prêté une attention, a fait suivre, répondra ou pas.

    J'ai autrefois pratiqué ce type de démarche. Pour ne pas rester dans le doute et avancer concrètement dans mes recherches, j'appelais l'entreprise ou l'association, en essayant de mettre le plus possible de sourire dans ma voix. Et, surtout je me disais que mon premier objectif était de connaître leur intention ou attention vis à vis de ma candidature. Je persiste ou pas ?

    Des fois ça fait des rencontres imprévues ou un échange agréable.

    Vous cherchez quel type d'emploi ou dans quel secteur ? Si notre équipe entend parler d'une possibilité nous pourrions vous le faire savoir.

    Bon courage, à bientôt

    Évelyne, bénévole du comptoir des lettres

    Lundi 23 Juillet 2018 à 13:23
    naitsi

    Bonjour Évelyne,

    Merci,

    Je suis à la recherche d'une PMSMP en informatique.

    À bientôt,

    naitsi

    Mardi 24 Juillet 2018 à 10:03
    E.G.

    Bonjour naitsi,

    en informatique c'est large. Se serait plutôt pour animer des ateliers découvertes comme le font les EPN (espace public numérique) ou pour réparer des ordinateurs, faire du montage ou encore faire de la programmation, de la vente ?

    C'est un secteur en vogue et les besoins des entreprises ou collectivités sont nombreux.

    A bientôt

    Evelyne

    Mercredi 25 Juillet 2018 à 17:29
    ALOE.VERA

    Bonjour,

    oui s'est frustrant dans le point de réponse lorsque  l'on envoi sa candidature , il y a la peut-être en un clic  pourquoi pas?  la possibilité un jour qu'une réponse soit donnée ex: passer par un service en ligne ? sa parait tellement évident a l’ère d'internet.

    après relancer pas contre , mais celons les entreprises s'est pas simple , sa peut ne pas plaire et puis j'aime pas en faire des tonnes

    Mardi 16 Octobre 2018 à 16:16
    MOUNI26

    Bonjour, sans en faire des tonnes, on cherche du travail, des fois depuis longtemps et c'est décourageant quand on envoit une série de lettres et qu'il ne se passe rien du tout. 

    Mardi 30 Octobre 2018 à 15:49
    ALOE.VERA

    Imaginons

    pourquoi pas postuler travailler en groupes vers 2 , 3 annonces ciblés insertions autres .... esque  sa peut a un moment donné faire qu'il y est une réponse mail... SMS...  peut être un retourd ?

    Lundi 5 Novembre 2018 à 10:28
    E.G.

    Bonjour,

    La logique voudrait que quand nous cherchons nous trouvons. Cependant il y a des objets plus facile à trouver que d'autres ; comme ses clés (quoi que ce matin je les ai cherchées un moment alors qu'elles étaient dans ma poche), le pain, ...

    Avec le travail, la donne n'est pas aussi simple. Chercher demande du temps, des hésitations, de la colère, des frustrations mais cette dynamique de recherche fait qu'à un moment on trouve.

    On trouve. Peut-être pas ce qu'on attendait ou ce qu'on avait imaginé au début. Un renoncement ou inversement une satisfaction.

    En dehors du temps nécessaire à une recherche (d'emploi), comme vous le faites remarquer, il y a aussi la manière dont on cherche. C'est à dire quel moyen chacun se donne pour atteindre son objectif : recueillir des annonces, écrire, contacter par mail ou par téléphone, démarcher en direct, en en parlant à une connaissance, ... Passer un coup de fil après avoir envoyer un mail ou un courrier permet une première prise de contact, orale mais réelle. Derrière la voix, les mots il y a une personne qui est moins impersonnelle qu'une lettre de candidature. Quoi que, j'ai déjà vu des lettres de motivation présentées de façon originale et qui éveille la curiosité. En soi, il n'y a pas de bonne manière, il y a celle qui vous correspond.

    Une concurrence, au delà des compétences et des capacités de chacun. Chercher ou trouver du travail nous place dans une espèce de compétition où l'un des objectifs peut être aussi se faire remarquer. Insister, relancer ... la position n'est pas très confortable.

    Et puis il y a les moyens que nous donnent les entreprises pour accéder à leurs offres d'emploi. Quels endroits choisissent-ils pour diffuser leurs annonces ? Réseaux privés, publics (pôle emploi, ...), bouche-à-oreille. Site accessible en ligne, contact téléphonique possible ou pas, ... Propose-t-il une formation ou un accompagnement à la prise de poste, dans quelles conditions, ... Les opportunités comme les embûches peuvent être nombreuses.

    Le fait est que ces situations de recherche d'emploi demandent aussi de ne pas se laisser abattre, de recommencer après des phases de découragement, de ras-le-bol.

    Le travail occupe une telle place dans notre société que le simple fait de ne pas en avoir peut être excluant. Garder du lien, des liens avec ses proches, une activité x ou y permet de ne pas se laisser attraper par des comportements défaitistes ou isolants.

    Courage. Les ateliers numériques sont aussi un prétexte pour venir rencontrer d'autres personnes qui rencontrent ces difficultés. On peut en parler, sortir le nez du guidon et imaginer des possibles, seul ou en groupe. C'est aussi l'occasion de passer un bon moment et de rire un peu (de tout ça et d'autres choses).

    Je vous souhaite à tous une belle journée,

    Évelyne




    Vous devez être membre pour poster un message.