• Indignation


    Mardi 12 Juin 2018 à 10:12
    E.G.

    Je m'indigne de voir le manque de solidarité de nos États envers les migrants !

    Comment un gouvernement, voire des gouvernements, refusent l'entrée au port du bateau d'une ONG venue sauver de la noyade plus de 600 personnes embarquées en mer sur un rafiot de fortune ? Car se sont bien des personnes avant d'être des migrants.

    Je m'indigne de voir que des lois criminalisent ce geste élémentaire d'humanité : la solidarité. De quelle côté est le crime ?

     

    Mardi 19 Juin 2018 à 16:22
    ALOE.VERA

     Bonjour E.G 

    sait de l'indignation en effet difficile de savoir se bateau flotter aux grées des humeurs oui non ! non oui !

    hiére , j'ai appris dans le magazine de la santé sur TV 5, les médias espagnoles parle de l'état sanitaire de ses réfugiées je ne savait pas , jusque la personnes en parlés 

    maintenant je pense au prochains bateau qui peut arriver qui vas le prendre en charge ? l’Italie a bien assuré jusque la 

    Jeudi 21 Juin 2018 à 09:46
    E.G.

    Bonjour,

    L'Italie avec son nouveau ministre de l'intérieur fait la chasse aux étrangers. Refus des migrants aux frontières de l'Italie (bateau Nautilus) et maintenant il demande à compter les Roms et expulser ceux qui ne sont pas du pays. C'est anti-constitutionnel (les Roms sont des citoyens européens) et une discrimination raciste. Les lois empêchent la discrimination par l'origine ethnique.

    Je suis choquée.

    Chez nous, à Grenoble, des personnes ont mis le feu de manière volontaire à un campement de Roms la semaine dernière. Des poursuites judiciaires sont engagées. La loi doit nous protéger et nous citoyens, nous pouvons venir en aide soit en proposant un hébergement, un repas ou en parlant avec d'autres de ce qu'il se passe. Comme vous dites, tout le monde ne le sait pas. En parler permet de le faire savoir, de faire connaître et de réagir, chacun où il peut.

    Il existe plusieurs associations qui luttent pour faire respecter les droits humains, d'autres qui accompagnent pour l'insertion (logement, travail, ...) et l'entraide.

    Évelyne, bénévole au Comptoir des lettres

    Mercredi 8 Août 2018 à 16:39
    ALOE.VERA

    Bonjour,

    Secteur qui recrute une info des média, il y a pénurie de main d’œuvre en restauration, personnes veut faire la plonge alors l'embauche des migrants vas être facilitées.

    de l'embauche que pour faire la plonge ? 

    en cuisine toutes les corvées se surajoutes ( sols , surfaces ..) en plus des normes d'hygiènes .

    y'a t 'il un flou ? l’emploi n'attire pas ? l’emploie est mal connu qui gères l’arrières boutique ,qui peut nous en parler...

    les migrants serait une mane exploitable en France quelle seront leurs conditions de travail et d’hébergements en France ?  

    quand je pense à Doubai ils exploites la mane venue d'inde, ils sont logés à plusieurs dans une même chambre sous payé non reconnues pour tous les services supplémentaires .... 

    personnes s'indigne là bas s'est soit riches et tais toi ! je fait le lien pour d'avantage en France qu'il y est une transparence général sur tous les secteurs dit tâches ingrates ou seront recrutés migrants ou pas , l’exploitation invisible sous prétexte que l’économie peine a recruter ou quelle tires profits vaste sujets

    Lundi 8 Octobre 2018 à 11:53
    E.G.

    Bonjour,

    Pour avoir un regard décalé sur le travail, je vous propose une conférence gesticulée ce jeudi 11 octobre de 18h à 20h à la MJC du Grand Charran, 63 avenue Grand Charran à Valence.

    "Le travail sans dessous de sens"

    animée par Bernard Foucher et présentée par la Turbine à Graines.

    Entrée libre à participation au chapeau.

    Plus d'info auprès de Sophie : sophiequenouillere@laturbineagraines.net

    Evelyne

    Mercredi 2 Janvier à 15:10
    ALOE.VERA

    bonjour,

    je viens ce début d'année après avoir longuement observer l'actualité de cette fin d'année 2018 et l'envie de dire

    "plus le temps d'avoir pire , ni d'avoir moins mon entreprise ma bataille ... " qu'aurais pensé Balavoine , Coluche ... des manifestation jaune en France qui soulève nombres de réclamations .

    Non ce n'est un manque d'ardeurs , de nonchalances !

    Je viens replacer au centre du jeu des acteurs , qui font partis des enjeux de l' économies comme des petits artisans pris par le temps du chiffres et de la gestions , des artisans isolés depuis 30 ans même refrain - " pas de possibilités d'embauches , charges ,TVA , taxe , manque de visibilités cahier de commandes ... des années qu'ils se dit Frileux !

    Je positionne sans aveuglement l'escalades , ce gâchis , témoin de ses premiers de cordés j'ai vue des indépendants pleins d'allant qui ont pris la descentes causes trésorerie impossible ! beaucoup de sacrifices pour si peu de résultat ! 

    Comment garder les clefs du projet périlleux , quelle calcules pour des ambitions durables ! pouvoir dégager un salaire , puis deux , faire repartir l’économie vers le haut ?

    je signal au passage que je suis potentiellement celle qui pourrais bénéficier de ce deuxième salaire mais aujourd'hui encore un artisans arrivent tous juste a se sortir le siens charge comprise !

     

    Mercredi 27 Février à 19:25
    Fabienne Giraud

    Bonjour, les sujets d'indignation sont nombreux, et souvent le silence assez prononcé … Et les médias donnent de la voix tous dans la même direction. Les espaces de vrais débats et de confrontation d'idées sont donc précieux !

    Lundi 4 Mars à 11:28
    ALOE.VERA

    Bonjour , bonjour ... INFO TV bruits de couloirs

    Disparition des emplois aidés, après réapparition , maintenant la contrepartie l'idée d'heures d’intérêt générale obligatoire pour les RSA

    Métaphore

    " Je ne suis pas collé avec l'obligation de balayer les feuilles dans la cour "

    de mon pleins grée , je fait du bénévolat de voir le dons de soi , les attitudes des uns des autres sont des valeurs communicatives

    après l'argent j'y pense , pourquoi pas réfléchir à un contrat aidé modulable de quelque heures dans le mois ? cumuler avec des heures de bénévolat ? je gère mon agenda de bénevolat 6 heures par semaine variable , je serais intéressée , en cumulant les 2 situations j'aurais le sentiment de remplir le donnant-donnant , le vis à vis . Nous sommes des personnes avant d'étre au rsa , aux milles ressources pour ceux qui ne savent pas encors ...  la norme veut , nulles besoin d'injonctions !

    la norme n'exitant pas , ne doit t'elle pas composer avec son temps !

     

     




    Vous devez être membre pour poster un message.