• En parler ou pas ?


    Vendredi 23 Mars 2018 à 18:52
    Blue Barry

    Bonjour, moi je suis au RSA de puis 4 ans, j'ai 50 piges, je trouve plus de boulot nulle part, mais que je sois au RSA, très peu de gens le savent, comme un secret honteux. Parce que c'est pas évident d'affronter le regard des gens. Les banques, certaines administrations, bref beaucoup de gens vous regardent un peu de haut. Même des fois les gens du social vous prennent pour des crétins, vous parlent comme à un demeuré. Vous êtes au RSA, alors vous devez être feignant, profiteur, assisté. On peut quand-même garder un peu d'amour propre ou c'est réservé à partir d'un certain revenu ?

    Lundi 2 Avril 2018 à 15:28
    RémiJA

    Merci de partagé tes impressions Blue Barry.

    Avant d'être au RSA je ne travaillais pas et j'avais un peu honte. Je ne sortais pas et j'évitais de rencontrer des gens que je connaissais ou de la famille et je me refermais sur moi même. Quand je suis rentré dans le dispositif j'avais envie de m'en sortir et j'ai commencé à revoir du monde. Pour moi, ça s'est plutôt bien passé avec les "gens du social" et dans les ateliers pour les bénéficiaires du RSA. Je me suis même fait des amis. J'ai découvert des personnes différentes qui avaient vécu des épreuves mais qui pour la plupart voulais surmonter ces difficultés. Surtout des personnes qui ne me juge pas et ça fait du bien. Par contre j'ai toujours du mal à en parler à des personnes qui ne vivent pas ça. Quand j'en parle à quelqu'un d'extérieur, je vois dans le regard et parfois dans des commentaires la même chose que toi sur le fait d'être fainéant ou assisté.

    Il devrait y avoir plus de bienveillance dans ce monde. C'est pourquoi, je ne te connais pas mais voilà ce que je voudrais te dire. Tu es quelqu'un de formidable et quel que soit le chemin que tu emprunte dans la vie, tu as ta place dans ce monde ( et en tout cas sur ce forum) cool.

    Vendredi 6 Avril 2018 à 17:17
    MOUNI26

    C'est vrai, c'est pas facile de parler de ça. Et on nous colle vite l'étiquette de tire-au-flanc, comme si on avait forcément choisi. Ou alors, c'est moi qui imagine que les gens pensent comme ça ... A force de tourner ça dans tous les sens dans sa tête, on sait plus trop ... 

    Samedi 7 Avril 2018 à 09:58
    franswaz

    merci pour ces réflexions très riches... Moi je n'ai pas honte d'être au RSA, enfin pas tous les jours... Déjà avant j'étais intermittente du spectacle et sous le regard de certains ça équivaut à assisté glandeur et profiteur... j'ai développé une certaine habitude du dénigrement social, mais ça me pèse encore parfois, c'est vrai. Et c'est injuste. Moi aussi j'ai plus de 50 ans, en plus j'ai des pbs de santé et comme disait une amie dans le même cas : qui veut avoir envie d'embaucher une femme malade de plus de 50 ans ?? Quand la maladie peut t'obliger à rester au lit sans prévenir pendant une semaine ?? Il faut être réaliste, trouver un boulot quand on s'approche de 60 ans devient quasi impossible, et ça les services de prise en charge n'en tiennent pas compte. L'autre jour la conseillère de mon compagnon lui a dit : il faut avoir de l'ambition... Bof, c'est un peu tard non ? Et puis ce n'est pas forcément un moteur intéressant. Par contre, avoir la possibilité de se rendre utile, d'avoir des relations sociales, ça c'est bien. Allez j'arrête là et vous souhaite un beau week-end la tête haute !

    franswaz

    Lundi 7 Mai 2018 à 17:12
    Perceval26

    J' ai commencé récemment  un chantier d'insertion. Et ce qui m'a tout de suite surpris dans ce chantier, c'est l impression d'etre infantilisé. Venant du RSA on te prend pas comme un adulte à part entière mais limite comme un attardé . Du coup je sais pas si ca prepare bien au vrai monde du travail car on est trop déresponsabilisé, je trouve. Pour avoir fait beaucoup d'entreprises avant, je me sens beaucoup moins respecté dans ce chantier d'insertion.

    Vendredi 25 Mai 2018 à 11:17
    UGert

    Bonjour. Il faut savoir respecter son prochain, car demain ne nous appartient pas et toute personne peut perdre son travail du jour au lendemain. C'est pas parce que je ne travaille pas que je suis fainéante. Moi je fais plein de choses chaque jour (démarches administratives, cuisine, ménage, jardinage). Et surtout être maman d'un garçon, c'est un boulot a plein temps.

    Vendredi 25 Mai 2018 à 19:23
    Blue Barry

    Il y a vraiment du chemin pour changer les mentalités? Mais c'est vrai que le côté infantilisant revient souvent. En gros, RSA = crétin.

    Mercredi 30 Mai 2018 à 16:12
    ALOE.VERA

    Bonjour,

    en parler ou pas d'être au RSA ?

    cool bien ta question Bleu Barry , je dit oui pour que grand bien ce fasse prendre par au débat s'est prévu dans monde et société...

    C'est vrais la question , lorsqu'elle se présente peu être inconfortable, c'est ce qui s'est passé pour moi dans une réunion de famille, "- alors tu fait quoi de beau dans la vie ? "... bingo le prestige ! en faite très vite ma cousine s'est elle même dévoilé nous avions un nouveau point en commun supers! elle aussi en travaillant avait besoin du RSA , nos dires avait détendue l'image de nous même...

    Nous ne nuisons pas nous sommes juste inscrit parmi nos semblables , positionné là dans le monde, dans un systéme à double vitesse....

    Qui à vue venir les grands coups de balai ?

    Fermeture d'usine , CDI en très petite quantité , Les délocalisations , maintenant ont fait  de la place aux robots...

    D'humains à humains que voulons nous dire , redévelopper ? que l'on soit au RSA socle ou RSA activité , parlons de nos ressources en Mad in France....

    Vendredi 30 Novembre 2018 à 10:36
    Lorac

    bonjour

    je suis au rsa depuis qq temps et je n'éprouve plus cette honte du début . Car personne est à l'abri des aléas de la vie. Et quand quelqu'un me prends de haut je le regarde droit dans les yeux et c'est trés destabilisant pour la personne pas pour moi.

    SOYEZ FIER DE VOUS

    Vendredi 30 Novembre 2018 à 19:30
    UGert

    BONSOIR LORAC    je suis d accort avec vous ; car personne est a l abri des aleas de la vie 

     




    Vous devez être membre pour poster un message.